_TXT_SKIP_TO_CONTENT

Showroom RA Paris

Du 28 Septembre au 2 Octobre, RA Paris vous invite à découvrir les créations uniques d'une sélection de jeunes créateurs indépendants dans le cadre de la Fashion Week parisienne. Un cocktail sera organisé le samedi 28 Septembre de 20h à minuit pour marquer l'ouverture du showroom. RA Paris 14 rue de la Corderie 75003 Paris Tel +33 1 42 74 04 07



PEARLIS

Anna Kushnerova, créatrice et fondatrice de RA, et Michelle Anay Woods, ex-étudiante en mode et Beaux-Arts à Londres et Anvers ainsi que membre du collectif LVMM, se sont associées et ont joint leurs doigts habiles pour créer PEARLIS , une ligne de vêtements pour femme sur mesure.

Issu d'une collaboration intime des âmes et esprits les deux créatrices la toute première collection de PEARLIS propose une interprétation romantique et créative de la garde-robe féminine d'été à travers huit silhouettes et paires de chaussures qui accompagneront les femmes lors de leurs aventures journalières et nocturnes.

Dalida, élégante et mystérieuse, est d'humeur amoureuse, un papillon dans la nuit.
Viola, la musique incarnée, vous enchante par la mélodie d'une douce flute.
Hilary, douce comme les soies d'une nuit d'été, vous subjugue d'un contact et de son murmure au parfum de pêche.
Silvia surprend par son exubérante élégance et le feng shui de son corps arbore de doux angles argentés.
Nectar est à son aise, nonchalante et glamour, elle pare son corps de rose passé.
La plus jeune, Sasha, est aussi fraîche qu'une rose à l'aurore.
L'éthérée Dosinia incarne certainement elle-même une oeuvre d'art.

La collection de PEARLIS sera présentée dans le hall de RA Paris le 28 Septembre, dans le cadre de la fashion week parisienne. RA Paris a le plaisir de vous inviter à découvrir les ravissantes créations de PEARLIS et les instruments sculptés de Kasper De Vos au son d'un concert de harpe de 8 à 9h.

www.annakushnerova.com

Satu Maaranen

La créatrice finlandaise Satu Maaranen est diplômée de l'Université Aalto et a reçu le prix Première Vision de la 28ème édition du festival de Hyères ainsi que le prix RA. Après des études d'art et de pédagogie de l'art, elle a effectué un stage chez Erica (Italy) puis Christian Wijnants (Belgique). Son travail a été publiés dans Vogue France, Vogue Italia, The Business of Fashion, Interview Magazine, L’Officiel, Womens Wear Daily, Untitled Magazine, i-D online, Marie Claire et sur Showstudio. Elle travaille actuellement comme créatrice freelance.

Avec sa collection "Garment in Landscape", Maaranen a créé un personnage intemporel, une femme qui deviendrait homme puis femme à nouveau, une personne légèrement mystérieuse et avant-gardiste. Elle a voulu créer une collection qui prendrait en compte le paysage et s'est penchée sur le Land Art, le camouflage et les imprimés révolutionnaires de la Finlande des années 60. Elle a également travaillé avec des matériaux innovateurs, couvrant la soie, le cotton et la viscose d'herbe, de sciure et de sable. Maaranen souhaite être l'instigatrice d'une réflexion nouvelle sur la Haute Couture (tous ses matériaux et imprimés sont faits à la main) en la portant vers une dimension poétique.

'Au lieu de simplement regarder le paysage, il s'agit d'en faire l'expérience, de se mêler à lui. A travers le mouvement, le vêtement devient une partie intégrante du paysage, il le façonne."

 RA aura le plaisir d'offrir Satu Maaranen l'opportunité d'exposer sa collection Garment in Landscape au showroom RA Paris pendant la Fashion Week.

Ehssan Morshed Sefat

 Tout juste sorti de l'Académie Royale des Beaux-Arts d'Anvers, le designer suédois-iranien Ehssan Morshed Sefat a présenté sa collection de fin d'études "Jungle Exxxotica" à l'occasion du 50ème anniversaire de l'Académie. Il a également étudié le Design Graphique à l'Académie de Design d'Eindhoven.

La collection d'Ehssan présente un tourbillon de couleurs, cuirs et imprimés inspiré de femmes redoutables telle que Jane (Tarzan) et la volleyeuse coréenne Zhan Xi. Ses femmes de la jungle se parent de serviettes tressés, patchs de cuirs et de lycra imprimé et arborent de solides sandales en bambou. Couleurs brésiliennes, feuilles de cannabis et sodas asiatiques se rencontrent dans cette collection pleine d'optimisme et d'énergie. [Karen Van Godtsenhoven]

Ehssan Morshed Sefat présentera également une collection de maillots de bain inspirée de sa collection de fin d'études créée avec Laura Welker du collectif LVMM sous le label VELVETESQUE.

RA Paris aura le plaisir de présenter la collection femme d'Ehssan durant la Fashion Week de Septembre.

Sayaka Yamamoto

Sayaka Yamamoto est née au Japon, où elle a suivi un cursus au Hiko Mizuno Jewelry Collage à Tokyo. Sayaka s'est installée aux Pays-Bas depuis Septembre 2005 and est diplômée du département Homme & Identité de l'Académie de Design d'Eindhoven depuis 2008. Elle est aussi la collaboratrice du designer Boaz Cohen pour BCXSY.

Sa nouvelle collection, intitulée Gorgonia, est inspirée par le corail éventail (Gorgonien) et la façon dont il se déploie en couches. Sayaka Yamamoto a imaginé ce qu'il se passerait si la croissance du corail était limité par une forme extérieur qui le forcerait à croître de façon artificielle - en d'autres termes, comme dans un moule. Ses toutes nouvelles créations donnent l'illusion que le corail s'est naturellement transformé en bijoux.

Acheter maintenant 

Rani Bageria

Rani Bageria a fondé son label homonyme à Vienne en 2013. D'origine allemande et indienne, elle a grandi à Tyrol avant d'étudier le design mode à l'Académie Royale des Beaux Arts d'Anvers.
Après son diplôme, elle a travaillé en tant que designer knitwear pour la maison parisienne Chloé. Elle a été collaboré avec Ann Demeulemeester, Christian Wijnants et Fabrics Interseason, a fait partie des finalistes des ITS 6 et a travaillé comme costumière et scénographe pour des films et autres projets artistiques.

Le style de Rani Bageria combine des contradictions apparentes : à la fois dur et malicieux, mais toujours subtil. Ses collections mêlent sans effort l'excentrique et le portable et elle s'assure toujours de la qualité des matériaux et de leur production.

Pour la saison P/E 2014, elle s'est inspirée des mouvements psychédéliques des années 70 et 90 et a développé des tissus de soie ornés de motifs qu'il faut regarder attentivement pour en saisir l'allure optique. Aux robes et ensembles de soie s'accordent des tricots en lin et soie.

Acheter maintenant

Jui-Chen Hu

Jui-Chen Hu est née à Taipei, Taiwan en 1988. Après des études d'arts à la Taipei National University of the Arts, elle a déménagé à Florence, Italie et a intégré l'école Polimoda. Grâce aux profondes influences de son éducation artistique, le travail de Jui-Chen est imprégné d'une forte expression d'éléments visuels, un mélange de textures et formes. Se basant sur son vécu à l'étranger et des recherches culturelles, elle s'emploie à trouver de nouvelles interprétations des notions d'Est et Ouest.

Sa collection "Yin Yang illusion" est inspirée de l'Opéra de Pékin de la dynastie Qing. Tout au long de théâtre est considéré comme une forme d'art majeure et Jui-Chen Hu s'est intéressé à des acteurs et actrices célèbres de la fin de la dynastie Ching comme Mei Lanfang et sa femme Meng Xiaodong, qui incarnaient tous deux des personnages du sexe opposé.
Alliant l'illusion du genre et de l'identité à la culture de la dynastie Qing et le travail d'artistes comme Alexander Tinie et Nadav Kander, Jui-Chen Hu s'est mise en quête de sa propre identité.

Jui Chen Hu présentera sa première collection femme au showroom RA Paris dans le cadre de la Fashion Week parisienne.

v